Gestion informatique et autoguidage du Nexstar

Print Friendly, PDF & Email

Nous allons, à travers cet article, voir comment gérer le Nexstar 4se à l’aide d’un ordinateur.

Mais aussi l’autoguidage; suite à l’article que j’ai mis en ligne dans la section Bricolage/télescope du 25/11/2010.

Ok, allons y.

Tout d’abord vous avez du avoir, avec le nexstar, un cd d’installation qu’il ne faut absolument pas perdre car le logiciel « nexremote » est présent mais aussi demande une clé pour validation qui se trouve derrière la pochette. Donc attention.

Ensuite un câble de liaison RS232/RJ6Qui est aussi très important. Il ne vous reste plus qu’à trouver un ordinateur  avec Windows XP sp3 (pour les linuxiens , désolé il faudra vous adaptés car pour le moment aucune de mes machines ne sont sous linux).

Pour information la prise RS232 est un prise DB9 donc se branche sur le port COM de votre ordi. La prise RJ6 se branche au cul de la raquette.

Enfin selon la date de l’achat de votre nexstar, il me semble que sur le cd, les logiciels AscomPlatform et DriversAscom pour nexstar sont présent mais peut être pas à jour donc le mieux allez les chercher sur le net (vous les trouverez aussi dans la section Téléchargement/Logiciels).

http://ascom-standart.org

Une fois tout cela acquis on est prêt à commencer.

Ah oui, j’oubliais, le logiciel sky Celestron n’est pas vraiment convivial pour un débutant et en plus je n’ai jamais réussi à le synchroniser avec l’appareil donc oubliez le et allez chercher sur le net Carte du Ciel, La version trois est disponible avec les catalogues.

Voilà commençons. En premier lieu installer le Ascom Platform (actuellement la version 5.5), puis le driver correspondant à votre instrument (je crois que c’est le même pour tous les Celestron). Vous les trouverez aussi dans la section Téléchargement/Logiciel.
En suite installez le Nexremote (vous pouvez le télécharger sur le site de Celestron mais il est en trial 30 jours à moins que vous ayez la clé sur la pochette de votre CD). A ce stade vous pouvez brancher le nexstar avec l’ordi et tester si la liaison marche.

En fait le Nexremote vous affiche sur l’écran la raquette du nexstar et vous pouvez faire tout depuis l’ordi, la mise en station le pointage le centrage, enfin tout quoi. Mais bon ça, pour moi c’est un test,je ne l’utilise que pour vérifier la liaison.

Ok? Tout marche bien? Alors on continue.

Enfin on installe le logiciel Carte du Ciel. Une fois en place, quand vous l’ouvrez, allez chercher dans les onglets du menu la commande téléscope. Là vous sélectionnez liaison Ascom et une fenêtre s’ouvre pour choisir votre driver ascom correspondant à votre télescope, puis vous cliquez sur démarrer et là oh miracle…. ça ne marche pas, et oui.

Il ne faudra en aucun cas oubliez de faire votre mise en station et l’alignement de votre Nexstar avant de le brancher car si ce n’est pas fait, Carte du Ciel n’a aucune idée de l’endroit ou le tube pointe, le logiciel récupère ces informations lors de l’établissement de la liaison.

Donc au préalable, faite vos opérations de mise en station et alignement avant tout autre choses.

Et là, C’est le pied. tout marche. Avec les menus vous pouvez voir où votre tube pointe et pouvez donner l’ordre de GOTO vers un objet sélectionné.

Mais attention, la précision du GOTO , qu’il vienne de la raquette du nexstar ou du logiciel ne dépendra que de la précision de votre MES et de l’alignement.

 

Voilà pour la première partie, maintenant passons à l’autoguidage.

Comme tout ce qui concerne le pilotage du Nexstar est installé, il vous reste à trouver un logiciel d’autoguidage, il y  en a pour tout les gouts, mais pour commencer je vous conseille Guidmaster. Je le trouve simple et facile à mettre en route.

Là il va vous falloir une camera de guidage, alors le plus simple est une webcam tel que dans la marque Philipps la vesta, la SPC900nc ou encore dans la marque logiteck la quickcam pro ou tout autre webcam avec capteur ccd de préférence, car plus sensible.

Mais le mieux serai une webcam modifié pour la longue pose, car trouver une étoile pour guider est parfois un vrai défi.

Pour le reste, je préfère passer la main à Bernard BAYLE, astronome amateur dans le sud est de la France et son document qu’il m’avais fait parvenir sur l’utilisation de Guidmaster.

Mais attention les réglages sont pour une liaison LX200 Vous Vous devrez choisir Ascom, pour le reste c’est bon mais vous aurez quand même quelques réglages à modifier selon votre matériel mais vous ne le saurez qu’en testant

Voilà le Lien vers le document, qui se trouve aussi dans la section téléchargement :

  Guidage DTU (749,0 Ko, 237 hits)

 

Voilà vous êtes près à fonctionner, n’oubliez pas de consulter l’article autoguidage du Nestar 4se dans la section Bricolage/Télescope.

Un exemple avec cette image faite pour un teste, mais il vaudrait mieux avoir un camera style atik ou starlight équipé d’un réducteur et choisir des objets plus petit car n’oubliez pas que vous êtes à FD13 (ou encore un réducteur 6,3 Celestron et l’APN).

M42 à l’APN, 10 image de 120s avec autoguidage. J’ai fait des tests jusqu’à 240s sans aucun problème.

Bon ciel à tous

J'aime :

Laisser un commentaire

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Catégories
Archives