Ascom-platform – débuter simplement

Print Friendly, PDF & Email

Si vous êtes comme moi, pas doué en anglais et surtout technique, ce tuto vous apprendra à vous servir de la suite logiciel ASCOM de façon basique et vous permettre par la suite de vous perfectionner, car quand on l’utilise pour la première fois, on s’enfonce et hop, on lâche l’affaire.

En fait c’est assez simple vous verrez.

Pour commencer, l’utilisation que je vais décrire dans ces lignes est destiné aux montures GOTO. Vous verrez que d’un simple ordinateur, vous pourrez sans problème gérer votre monture avec vos logiciels préférés, mais qui doivent être compatible ASCOM.

Vous devez absolument avoir en votre possession le câble de liaison RS232 ou USB qui permet la gestion informatique de la monture via la raquette de commande.

 

I . Installation

Vous trouverez ASCOM-PLATFORM à l’url suivante : http://ascom-standards.org/Downloads/Index.htm

A peine plus de 50Mo, une fois téléchargé, Installez le. Il va effectuer une vérification de la présence de certaines applications Microsoft, qui devront être installées au préalable.

Une fois installé, téléchargez le pilote nécessaire de votre monture, généralement classé par marque à l’url suivante : http://ascom-standards.org/Downloads/ScopeDrivers.htm

Pas très lourd, installez le, pas de complication prévue.

Voilà Vous êtes près pour l’étape suivante.

 

II . Configuration

Pour l’utilisation que je vais vous décrire, développez le dossier ASCOM Platform 6 (actuellement) de votre barre de menu Windows et cherchez l’application POTH Scope-Dome Hub.

Pour ma part, j’ai créé un raccourci sur le bureau et dans le dossier démarrage pour l’avoir dès le lancement de l’ordinateur.

Lancez le et vous obtiendrez ceci :

poth0

Cliquez sur Setup et sur la nouvelle fenêtre affiché (1ière image) cliquez sur Choose Scope, vous obtiendrez la 2ième image.

 

poth1poth2

Avec l’onglet, choisissez le driver de votre télescope puis cliquez sur Properties :

poth3

 

 

Vous comprendrez aisément que pour cet exemple, n’ayant que des télescopes Celestron, pour une autre marque la fenêtre peut être différente.

Remplissez les informations demandées.

Pour les coordonnées du site, votre GSM si c’est un smartphone avec module GPS peut vous donner cette information.

Les données du Scope vous sont normalement fournies dans sa notice.

Attention au port COM utilisé. Vous pouvez vérifier cette information en connectant votre monture et allez dans le gestionnaire de périphérique. Dans le cas de l’utilisation d’un adaptateur USB/RS232, c’est un port COM virtuel qui est créé.

Un fois rempli, fermez les fenêtres une par une en cliquant sur OK et vous reviendrez sur la fenêtre  tel la 1ière images de ce tuto.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la suite, votre monture dois être démarré, la date et l’heure réglé à la seconde près identique à celle de l’ordinateur et la position géographique identique à celle renseigné précédemment, et enfin connecté à votre PC .

Maintenant, cliquez sur Connect scope, et si tout va bien vous obtiendrez ceci :

poth4

Veillez bien à ne pas le fermer accidentellement pendant une séance car tout le système qui va suivre serais tout à coup inopérant.

Voilà la configuration de votre POTH Hub est terminé.

 

III . Configuration logiciels tiers

Maintenant, il vous suffit de configurer les logiciels nécessaires à votre monture. Je vais en détailler quelques uns, les plus courants, que j’utilise moi-même.

1 Sky Chart – Carte du ciel

Vous trouverez ce logiciel à l’url suivante : https://sourceforge.net/projects/skychart/

Après son installation et sa configuration (voir l’aide du logiciel), dans le menu Télescope/Paramètre Télescope cochez la case ASCOM comme ceci :

cdc1

Puis cliquez Appliquer et Ok.

Ensuite, toujours dans le menu Télescope/Panneau de Contrôle :

cdc2

 

 

Vous cliquez sur Choix et vous sélectionnez dans la fenêtre ASCOM le driver POTH Hub et vous validez OK.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin vous cliquez sur Connecter et vous devez avoir ceci :

cdc3

Si tout est Ok votre Carte du ciel peut désormais piloter votre monture.

Voilà pour celui là.

2. C2A

Un autre logiciel de carte du ciel, à chacun ses goûts, je le préfère au premier.

Vous le trouverez à cette url : http://www.astrosurf.com/c2a/download.htm

Après son installation et sa configuration (voir l’aide du logiciel), dans le menu Télescope/Option Télescope cochez la case ASCOM comme ceci :

c2a1

Puis cliquez sur  Driver Télescope et choisissez POTH Hub comme ceci :

c2a2

Vous valides tous par OK.

Enfin, par le menu Télescope/Raquette… vous devriez obtenir ceci :

c2a3

Puis vous cliquez sur Connexion et si tout va bien vous obtiendrez ceci :

c2a4

Voilà, Votre C2A est opérationnel pour le contrôle de la monture.

Certains réglages comme les vitesses de déplacement sont possible pour améliorer le contrôle mais je ne me suis pas encore penché dessus, car j’utilise la raquette du POTH si besoin.

3. Guidmaster

Logiciel d’autoguidage que vous trouverez sur le site d’Astrolabo ou par une recherche Google.

Après son installation et ça configuration (voir l’aide du logiciel), dans le menu Réglage/Option sélectionnez l’onglet Telescope et cochez la case ASCOM comme ceci :

guidmaster1

Puis cliquez sur Options et dans la fenêtre ASCOM choisissez POTH Hub, Validez par OK puis Sauver.

Voilà, je vous laisse le soin de finir la configuration de Guidmaster par vous même.

Vous pouvez vous aider de ce document :

  Guidage DTU (749,0 Ko, 236 hits)

4. PHD 2

Excellent logiciel d’autoguidage que vous trouverez à cette url : http://openphdguiding.org/downloads/

Si vous ne l’avez jamais utilisé, à sa première utilisation, vous devrez configurer la caméra de guidage et la monture. c’est la même chose que pour les logiciels déjà vues plus haut, sélectionnez l’ASCOM et dans les paramètres choisissez POTH Hub.

Sinon cliquez sur la première Icône en bas à gauche et vous aurez ceci :

phd1

Cliquez ensuite sur l’Icône outil à gauche de Connecter dans section monture et choisissez POTH Hub.

Voilà c’est terminé pour PHD 2.

 

D’autres logiciels sont compatibles ASCOM, mais avec ces explications, vous devriez comprendre maintenant facilement le principe de configuration.

IV . Utilisation

Certains diront quel intérêt d’utiliser POTH plutôt que le driver du télescope directement sur votre logiciel préféré.

C’est ce que je faisais avant, mais dès que l’on a besoin de l’autoguidage, il fallait déconnecter le logiciel qui l’utilisait pour le reconnecter au logiciel de guidage. une fois fini on veut retourner sur un autre objet, rebelote on redéco pour reco.

A la fin d’une session que de manipulations.

Avec POTH Hub, tous vos logiciels sont connectés à ASCOM et c’est lui qui pilote la monture. plus de déco/reco.

Je l’ai aussi ajouté au logiciel APT et pas de souci.

 

Conclusion

J’espère avoir pu vous aider à votre première utilisation réussie de ASCOM-PLATFORM.

N’hésitez pas à me contacter par mail ou commentaire si vous avez besoin, mais je vous préviens je n’ai pas encore fini de tout tester sur ce logiciel.

Donc, affaire à suivre.

 

Bon ciel à tous…

J'aime :

Une réponse à Ascom-platform – débuter simplement

Laisser un commentaire

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Catégories
Archives