La monture EQ EM 10 Seben

Print Friendly, PDF & Email

Comme tout astronome amateur qui débute et qui à un certain moment commence à se plaindre de ne pas pouvoir faire certaines choses, comme des images du ciel profond avec son télescope pour des raisons de suivie, de stabilité et autre, ce qui fut mon cas avec l’Astromaster 130/650 Celestron, et bien on commence à regarder le prix des montures digne de se nom genre EQ5 ou EQ6.

Quand j’ai vu les prix, aïe ça coince.

Mais à force de chercher, je suis tombé sur cette monture. Recherche sur les forums astro à son sujet rien, que faire.

Elle était sur Ebay aux enchères, vraiment pas chère, et c’était dans mon budget.

Allez, tant pis je me lance et c’est tout bon je suis le seul à avoir enchéri, je commence à avoir peur d’avoir fait une erreur, mais bon qui ne tente rien n’a rien comme on dit.

 

 

Au résultat, tout ce passe bien et n’ayant pas eu l’habitude des autres montures de son gabarie, je ne suis vraiment pas déçu.

Bon, Soyons sérieux.

Elle pèse au total 19kg et peu porter 9kg max, motoriser double axe avec raquette de commande classique et les deux sens de suivie et les vitesses x2, x4, x8 et x16.

Elle est très stable, entre 1 et  2 secondes pour l’arrêt des vibrations, viseur polaire non éclairer.

La mise en station est facile, les systèmes de réglage sont souple.

Vous pouvez la voir avec d’autres détails technique sur Astroshop.de.

 

 

 

 

 

 

Bon quoi dire d’autre, les moteur sont presque identique à ceux du Nexstar 4 se donc pas pas à pas, et le suivie, comme le Nexstar, pas plus d’une minute avec l’APN et donc moins encore avec une camera ou une webcam. Par contre en visuel, je suis rester environ 50 minutes avec la lune toujours dans le champ.

Voici deux images prise avec le 130/650 et cette monture avec l’autoguidage installé :

 

NGC4945 avec la Starlight hx516, 16 images de 90s.

M8 avec l’APN, 25 image de 240s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un démontage des compartiments moteurs, les supports peuvent très bien recevoir une motorisation pas à pas sans problème.

Bon en conclusion :

une bonne monture pour les amateurs un peu moins débutant, mais quelques réglages et bricolages à faire dès le départ, comme installer une prise pour une alimentation extérieur, réglage de la position des moteurs afin d’éliminer les jeux, et enfin pour les astrophotographes, installer l’autoguidage (pour moi c’est fait et ça marche très bien).

 

Bon, on en reparlera dans d’autres articles plus en détail.

Voir aussi : La monture Seben plus en détail.

Autoguidage avec la monture EQ EM 10 Seben

 

Bon ciel

J'aime :

Laisser un commentaire

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Catégories
Archives