L’astromaster 130/650

Print Friendly, PDF & Email

Un jour, en parlant avec un collègue, dans mon ancien travail, la discussion dérive vers l’astronomie, les photos et autres sujets, quand un professeur d’art plastique nous approche et participe à la conversation. Au fil du temps , il me dis qu’un de ses collègues vend un télescope de type newton en f/d 5, mais ne connais pas tout les détails. Je luis demande de prendre les renseignements et de me recontacter dès que possible car je pourrais être intéressé.

Quelques jours plus tard, les renseignements arrivent et il se trouve que c’est un télescope newton Astromaster 130/650 Celestron. Ayant déjà le Nexstar, je me dis que je ne risque rien vue que le prix me décharge du port et des taxes diverses lié à la Réunion.

Bon ou mauvais choix, c’est ce que nous allons voir ici.

L’Astromaster 130/650 a, comme sont nom l’indique, un miroir de 130mm, une focale de 650mm ce qui nous fait un f/d de 5. Super pour le ciel profond.

Je l’ai réceptionné chez le professeur dans son emballage d’origine, digne de chez Celestron, bien protégé et bien rangé.

Il est livré avec une moture CG2, qui n’est pas très stable, 4 à 5 secondes avant la fin des vibrations,. Pour la mise en station, le réglage en altitude est semblable aux montures plus importantes par vis, mais pour l’azimut, c’est un boulon fixer à une grosse poignée qu’il faut dévisser dessous le support de la monture et on tourne celle-ci à la main, donc pas du tout précis.

Selon l’option que vous prenez à l’achat, vous avez droit à la motorisation type EQ1 pour le suivie, c’est pas le pied mais une fois réglé, une bonne mise en station et un équilibrage parfait vous pouvez espérer 45 secondes de pose en prise de vue sans défaut.

Il est équipé d’un porte oculaire à crémaillère 31.75 avec 2 vis de blocage oculaire, un oculaire de 25mm Celestron avec redresseur terrestre (jetez le et achetez en un de meilleur qualité) et un oculaire de 9mm (minable aussi, je l’ai sacrifié pour adapter le corps sur ma webcam, voir section bricolage).

Quant au viseur, soit disant point rouge, et bien je ne sais pas, donnez le à votre enfant pour jouer ou entrainez vous au lancé de poids léger, franchement c’est nul.

Bon parlons du tube, parce que là, il y a déjà pas mal de critiques.

En visuel, une fois que vous avez un bon oculaire ,moi je prend le 25mm plöss livré avec le Nexstar, vous avez un bon rendu de l’objet observé sur 80% du champ visible, vous commencez à voir les nébuleuses les plus brillantes et le champ d’étoile, pour les débutants vous n’en aurez jamais vu autant, la lune prend tout le champ et fine en détail mais oubliez pour les planètes à moins d’avoir oculaire de 4mm et une bonne barlow.

Franchement c’est un régal.

Pour la prise d’image, alors là ça se complique.

Il y a contradiction entre la notice et la réalité, la notice vous dis que vous pouvez, et la réalité vous montre que non. Où est le problème?.

Le problème, c’est le point focal (point de netteté), le porte oculaire est trop long.

Au cours de mes essais, j’ai pu tester sur ce tube la webcam, une caméra Starliht hx516 et un appareil photo reflex numérique Alpha100 Sony.

Pour la webcam seul pas de problème, vous pouvez faire la mise au point, même avec un barlow. Mais si vous rajoutez un réducteur, pas de mise au point, le point focal se retrouve à l’intérieur du porte oculaire, donc inaccessible.

Pour la starlight, là c’est simple, vous oubliez, ou peut être avec la barlow.

Pour l’APN, avec la barlow oui, le reste non plus.

Là franchement les gars qui ont fait la notice chez Celestron, chapeau, je suis sûre qu’ils n’ont même pas ouvert la boite.

Bon faut pas désespèrer, il n’y a plus qu’à bricoler. (voir la section bricolage/télescope)

Quant aux images elles mêmes, bon je débute aussi, avec des appareils à petit capteur pas de soucis, mais avec un APN, il vaut mieux garder que le centre car comme tout type de newton d’entrée de gamme la coma est présente, d’où une déformation en bord de champ des étoiles

En conclusion :

Un télescope relativement bien adapté pour les débutants à petit prix mais hélas pas fini, pourtant côté tube je pense que l’on peut en tirer beaucoup plus avec quelques bricoles et investissements modérés pour commencer en astrophotographie.

Exemple, j’ai acheté la monture EQ EM 10 Seben, bricolé un porte oculaire maison et installé l’autoguidage.

Résultat :

NGC3372, 38 poses de 2mn à 800iso plus 5 darks, 5 flats et 5 offsets. (APN sur l’ astromaster et l’EQ EM 10 et autoguidage)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On verra le reste plus en détail dans les prochains articles

Voici le manuel d’utilisation :

  Manuel Astromaster 130/650 (9,3 Mo, 152 hits)

Bon ciel

J'aime :

Laisser un commentaire

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
Catégories
Archives